La place de la famille dans la relation de soins : comment l'accompagner ? comment développer des relations de confiance réciproque ?

La famille    de la personne âgée est parfois perçue comme plus problématique que la personne âgée elle-même.

Pourquoi ?

La famille est toujours la victime « cachée », et sa place dans l’accompagnement de son proche, aux cotés des professionnels, n’est pas facile à trouver.

Mais la souffrance de la famille ne justifie pas certaines attitudes d’hostilité envers le personnel soignant.

Les soignants expriment en effet très fréquemment leurs difficultés et le sentiment d’être « épiés », « jugés » voire « dénigrés » par des familles.

Inversement, les familles peuvent se sentir « exclues », « de trop », « gênantes » lorsqu’elles sont présentes et/ou qu’elles interrogent.

Mais que proposent nos institutions pour éviter l’installation du syndrome dépressif et pour valoriser la personne âgée dans son histoire et son quotidien ?

Cette formation nous parait fondamentale pour aider famille et soignants à se retrouver, sur des terrains et des objectifs à partager.

 

o   Que vit la famille ?

o   Que représente la famille pour la personne malade ?

o   Le partage du territoire ? comment l’envisager ?

o   Que dire, que faire, avec la famille     ?

o   Que ne pas dire, que ne pas faire, avec la famille   ?

o   Comment accompagner  la famille dans les situations de fin de vie    ?

o   Comment se positionner lorsque s’expriment les conflits familiaux, parfois anciens   ?

o   Et si la famille nous parait maltraitante ?

o   Est-il légitime qu’une famille participe à certains soins ?

o  

 

                   Retour à la liste des thèmes